Sélectionner un déménageur

Vous envisagez de recourir aux services d’un déménageur. Pour faire le bon choix, fiez-vous au bouche-à-oreille : rien ne vaut la recommandation d’un proche qui vient de déménager sans encombre.

Si vous n’avez pas cette possibilité, sélectionnez de préférence un professionnel affilié à la Chambre Syndicale du Déménagement. Les entreprises sont soumises à une enquête préalable pour vérifier qu’elles exercent régulièrement l’activité de déménagement et une visite est réalisée sur place afin de juger de la performance des moyens mis en œuvre : personnel qualifié, matériels adaptés, gestion conforme à la réglementation et à la déontologie professionnelle, service après-vente.

Dans l’idéal, optez pour un déménageur bénéficiant d’une certification NF Service «Déménagement de particuliers». Elle garantit la qualité, la fiabilité et le sérieux du service fourni. Lors de la préparation du déménagement vous êtes ainsi assuré de la visite de votre domicile par un conseiller qui évalue le volume de votre mobilier ainsi que les moyens humains et techniques nécessaires. Vous avez l'assurance que le conditionnement, la manutention et le transport de votre mobilier sont réalisés dans les règles.

logo garantissant la certification nf service d'un professionnel

Une entreprise dont le service de déménagement de particuliers est certifié utilise le logo ci-dessus sur ses devis, documents commerciaux et contractuels, publicités, sa vitrine, ses véhicules commerciaux.

En savoir plus

Faire faire des devis

Les entreprises de déménagement proposent des solutions avec de multiples options selon les besoins : simple transport des meubles, transport et emballage, groupage pour un petit lot de mobilier... Pour connaître le coût de votre déménagement et les conditions d'intervention il est conseillé de rencontrer deux ou trois professionnels à votre domicile.

Lors de cette visite, le professionnel repère notamment le mobilier qui présente des difficultés de démontage, de déplacement ou de remontage (armoire, piano, table...) ou qui nécessite une attention particulière (tableaux, objets d'art...). De votre côté précisez ce que vous comptez emballer, démonter ou transporter vous-même. Sur place, il étudie les possibilités d'accès au départ du déménagement (fenêtres, montée d'escalier, ascenseur, accès à l'immeuble, possibilités de stationnement...).

Pour l'emménagement, c'est à vous de vous informer sur ces mêmes possibilités d'accès au lieu de livraison et de prévenir le déménageur. Sachez qu'en cas de difficultés non signalées (par exemple, un meuble qui ne "passe pas" dans l'escalier prévu, ou une impossibilité de stationnement dans une rue piétonne), vous vous exposeriez à supporter des frais supplémentaires.

Le devis est gratuit. Vous devez y trouver :

  • la description détaillée des services
  • les dates pour le déménagement,
  • le volume du mobilier estimé par le déménageur, sous sa responsabilité
  • la distance kilométrique
  • le prix et sa durée de validité
  • les modalités de paiement
  • la valeur du mobilier à déménager
  • les conditions générales de vente
  • l'éventuel recours au passage par fenêtre avec monte-meubles,
  • les conditions d'accès au départ et à l'arrivée (étages, monte-charge, portage...)
  • les éventuelles prestations annexes (dépose ou pose de cuisine aménagée, branchements électriques, débarras...)

Lors de la signature du devis, vous devez verser des arrhes qui s’élèvent le plus souvent à 30% du montant total. Cela vous engage ainsi que l’entreprise qui inscrit votre déménagement à son planning et réserve les moyens nécessaires à l'exécution de la prestation convenue.

Soyez prudent si vous faites des devis comparatifs sur Internet via des sites de déménagement, les prix obtenus sont sans visite préalable de votre domicile et estimation du mobilier. Ils seront donc sujets à caution car le prestataire professionnel n’aura pas pu faire son estimation dans les conditions réelles. Un contact physique est important pour juger du sérieux de l'entreprise mais aussi pour vous garantir le prix le plus juste.

Négocier les tarifs

N’hésitez pas à solliciter 2 ou 3 devis pour mettre les prestataires en concurrence.

Si vous déménagez à un autre moment que juin à septembre (période de pointe), profitez-en pour demander une remise.

Si le coût vous paraît trop élevé, vous pouvez demander à réduire la prestation en prenant l’emballage à votre charge ou en réalisant vous-même le démontage et le remontage des meubles.

faire l'emballage vous-même

Assurer les dommages

Prendre soin de vos cartons et être délicat avec vos meubles est tout à l’intérêt du déménageur. En effet s’il casse ou abime quelque chose, sa responsabilité est engagée et il sera tenu de vous indemniser.

Pour garantir vos objets les plus précieux, il est indispensable de remplir avec soin la déclaration de valeur. Cette déclaration est une condition essentielle du contrat de déménagement. Sans elle l'entreprise ne peut établir de devis ni réaliser la prestation.

Déclarer la valeur des objets les plus précieux

En règle générale, les déménageurs incluent dans le prix une garantie d’assurance pour l’ensemble de votre mobilier. Il y a cependant une limite par objet dont le montant varie selon les prestataires de 250 à 760 €. Si vous possédez des objets et des meubles d’une valeur supérieure à ce plafond, vous devez les lister sur la déclaration de valeur et préciser le montant de l'estimation. Une assurance complémentaire s'applique dont le coût avoisine généralement les 0.5% de la valeur déclarée (source: www.seloger.com).

Suivez l’ordre des pièces de votre domicile pour dresser cette liste d’objets dont la valeur dépasse le montant fixé par l’entreprise de déménagement.

Réunissez les factures conservées afin de pouvoir estimer convenablement le prix et reportez les montants sur la déclaration de valeur.

Si vous avez du mal à déterminer la valeur individuelle de certains objets, à défaut d'expertise, basez-vous sur les prix moyens constatés en magasins.

Faites le total des objets listés individuellement.

Déclarer la valeur de l’ensemble de votre mobilier

Estimez ensuite la valeur globale de votre mobilier, c'est-à-dire la valeur globale de tous vos biens, y compris ceux listés individuellement.

Une astuce pour vous aider à procéder à cette estimation consiste à examiner le montant déclaré dans votre assurance multirisque habitation, et à y imputer tous les changements intervenus depuis sa souscription (achats récents, héritage...).

A savoir :
  • Dans certaines circonstances, la responsabilité de l'entreprise peut ne pas être retenue (notamment en cas de force majeure : accident non responsable, vol avec agression, conditions atmosphériques imprévisibles...). Si la valeur de vos biens dépasse les garanties prévues par votre contrat, vous pouvez souscrire auprès de l’entreprise de déménagement une assurance dommage complémentaire. Examinez-en attentivement les modalités : risques couverts, preuve à fournir en cas de dommage, existence d’une franchise.
  • Avant de souscrire, vérifiez aussi que votre assurance multirisque habitation n’inclut pas ce type de dommages. Si nécessaire, vous pouvez négocier une extension de garantie. Gardez en tête que le déménagement est une cause de résiliation de contrat. Cela peut inciter votre assureur à vous accorder une faveur s’il compte vous garder comme client.
  • Conservez avec vous vos chèques, le contrat de déménagement, vos bijoux les plus précieux et autres documents importants.
  • N'hésitez pas à prendre des photos de votre mobilier avant le déménagement afin de pouvoir justifier de leur état en cas de dommages pendant le transport.

Réceptionner le mobilier

vérifiez l'état de votre mobilier

À la fin du déménagement, en présence du chef d’équipe, vous devez vérifier l'état de votre mobilier (meubles et objets fragiles principalement). Cette visite (appelée visite contradictoire des lieux) est obligatoire et permet de faire le tour de vos cartons. Deux cas de figure sont possibles :

  • Si vous constatez le moindre carton manquant, si une pièce de votre mobilier est abîmée, vous devez immédiatement le signaler sur la déclaration de fin de travail. En cas de recours, c’est ce qui permettra de faire valoir vos droits. Vos réserves doivent être claires, précises et détaillées. Les formules comme "sous réserve de déballage" ou "sous réserve d'avaries" sont insuffisantes pour prouver l'existence d'un dommage. Vous devez ensuite impérativement confirmer vos griefs par lettre recommandée avec Accusé de Réception sous 3 jours (hors jours fériés).
  • Si la prestation correspond aux services demandés, s’il n’y a aucun dommage ni carton manquant, vous devez signer la déclaration de fin de travail, ce qui clôture le contrat de déménagement. La déclaration est également contresignée par le chef d'équipe, qui vous laisse un double du document.

Si toutefois, par la suite, en déballant vos cartons vous découvrez des objets cassés ou abîmés, vous avez 3 jours ouvrés (hors jours fériés) à compter de la date de livraison pour émettre vos réserves par lettre recommandée avec Accusé de réception. Ce courrier doit décrire précisément les biens abîmés ou cassés. Attention, passé ce délai, plus aucune réclamation n’est recevable.

Le délai de confirmation du dommage est très court, cependant certaines garanties peuvent le prolonger jusqu'à 5 à 7 jours après la livraison.